Revenir au site

Notre playlist 100% féministe !

par Nos Lèvres Révoltées, mis en forme par Jade Clervoy

· Pop culture,Actualités

Il y a quelques semaines avec Nos Lèvres Révoltées, nous (l'équipe Feminists in the City) avons organisé un blindtest féministe en ligne ! Nos Lèvres Révoltées, c’est un chœur féministe intersectionnel qui lutte contre le patriarcat en chanson.

association féministe chansons féministes

Nous avons décidé de retranscrire cette playlist sur notre blog pour vous offrir un condensé des must-listen féministes ! Cette sélection nous montre encore une fois que le féminisme est un combat intergénérationnel et présent dans le monde entier.

Si vous souhaitez participer à d’autres activités en ligne, n’hésitez pas à consulter notre programme de Masterclasses et Ateliers ! 😄

1. Beyoncé - Run the World (Girls) (2011)

C’est LE classique du féminisme pop qui a ringardisé les machos, c’est l’hymne entendu à toutes les manifestations. Beyoncé y déclare avec force et éclat que ce sont bel et bien les femmes qui dirigent le monde.

2. MLF - L’Hymne des femmes (1971)

Cet hymne du Mouvement de Libération des Femmes est créé collectivement en mars 1971 par des militantes féministes à Paris, sur la mélodie du chant des marais. Cette chanson est devenue un emblème du MLF et plus généralement des mouvements féministes francophones.

3. Fréhel - La Môme Catch Catch (1938)

En 1938, Fréhel se moque des hommes et de leur virilité passant par les muscles, et plus globalement de la masculinité toxique. Elle revendique elle aussi la possibilité de se battre, d’avoir des "gros biscottos", de boire du "gros qui tâche" et de cracher !

4. Shania Twain - Man! I Feel Like a Woman! (1997)

L’album, vendu à 40 millions d’exemplaires, est l’album le plus vendu de l’histoire par une artiste féminine solo ! La chanson invite à faire la fête, à faire du bruit entre filles en se moquant du politiquement correct, les remettant ainsi au centre de leur désir : c’est l’époque du "Girl Power".

5. Chilla - Sale chienne (2017)

Ce titre est né en réaction aux commentaires haineux que la rappeuse franco-malgache Chilla recevait dès qu’elle sortait un son sur internet, pour la seule raison qu’elle était une femme. Elle y dénonce la stigmatisation des femmes et la misogynie de la société, posant la question : "J’aurais beau tarter des milliers d’MCs, les femmes ne seraient bonnes qu’à la vaisselle ?"

6. Mathilde - LIBRE ! (2019)

Mathilde donne la réponse la plus parfaite aux commentaires pépites postés sous ses propres témoignages #metoo. Chanteuse engagée d’aujourd’hui qu’on a découverte lors de la manifestation #NousToutes du 23 novembre 2019, avec cette chanson qui a électrisé la foule. Elle y parle notamment de la grossophobie qu’elle subit.

7. Sœur Sourire - La Pilule d'or (1967)

Jeanne-Paule Marie Deckers, bonne sœur chanteuse qui a fait des tubes mondiaux, nous écrit ici un texte qui célèbre la découverte de la pilule contraceptive en 1967 et la victoire des amoureux, tout en rendant grâce à dieu. Elle en profite pour rappeler à ceux qu’elle appelle les "con-conservateurs" que les deux ne sont pas incompatibles. Un grand pas pour la femme et pour l’Église !

8. Lily Allen - Not Fair (2009)

Dans cette chanson, assez mal reçue par la critique à l’époque, Lily Allen s’attaque aux inégalités au lit dans un couple hétérosexuel. Elle y décrit son petit ami, parfait au premier abord, mais qui ne se soucie que de son propre plaisir dans leur vie intime. Elle raconte dans des termes crus et justes le temps qu’elle passe à lui donner du plaisir, et nous dit cette phrase simple et importante : non, "ce n’est vraiment pas okay".

9. Las Tesis - Un violador en tu camino (2019)

C’est un chant-performance de rue né au Chili en 2019 pour manifester contre les violations des droits des femmes. Repris dans le monde entier, il dénonce les féminicides et violences sexuelles, et met les points sur les i : "le coupable ce n’est pas moi ni mes fringues ni l’endroit, le violeur c’est toi". Le titre reprend ironiquement la devise de la police chilienne dans les années 90 : Un amigo en tu camino (un ami sur ton chemin).

10. Anne Sylvestre - Frangines (1977)

Anne Sylvestre, dont on a appris le décès récent, est une de nos favorites. Frangines est une chanson d’une très grande justesse sur les relations entre femmes poussées à la compétitivité et la jalousie à tout âge de la vie ; le plus bel hymne à la sororité. Anne Sylvestre était une autrice-compositrice-interprète populaire dans les années 60/70, avec intelligence et tendresse. Courez écouter sa discographie entière, qui regorge de magnifiques textes féministes, le choix ne fut pas facile !

11. Barbara Pravi - Kid (2018)

Pour le 8 mars 2018, Barbara Pravi a décidé de réécrire la chanson Kid d’Eddy de Pretto en s’attaquant à la condition féminine et dénonçant l’absence de choix des femmes.

12. Koxie - Garçon (2007)

Petit kiffe des années 2000 qui dénonce le sexisme de rue. Gros succès populaire, le tube a toutefois valu à la chanteuse d’être harcelée par Difool, l’animateur de Skyrock, par des appels sur son téléphone perso pendant les émissions, et la diffusion massive de la parodie misogyne Gare aux thons.

13. La Lega (fin XIXe)

À la fin du XIXe siècle, les mondines, travailleuses des rizières en Italie, s’associent en ligue socialiste aux côtés d’ouvriers. Cela donne un chant militant de femmes unies qui s’adressent aux patrons avec courage et humour : "Et vous autres beaux messiers / Qui avez tant d’orgueil / Rabaissez votre superbe / Et ouvrez votre portefeuille".

14. France Gall - Résiste (1981)

Un hymne universel appelant à la résistance individuelle et à la remise en question. Si la chanson, de par son universalité, n’est pas spécifiquement féministe, elle a toutefois été reprise par de nombreux mouvements féministes, appelant les femmes à résister à l’oppression patriarcale.

15. Germaine Tailleferre - Non, la fidélité (1929)

Un air lyrique par la compositrice Germaine Tailleferre, connue comme faisant partie du Groupe des Six (de l’époque moderne française du 20e avec Milhaud, Poulenc…). Le contexte de cette chanson est très particulier : son mari est jaloux de son succès et quand il apprend qu’elle est enceinte en 1929 il lui tire dans le ventre, provoquant une fausse couche. C’est cette même année qu’elle divorce et qu’elle écrit un recueil de mélodies qui parlent de la difficile condition des femmes. On a choisi un air qui sublime la liberté des femmes dans le couple hétérosexuel, et critique le contrat de mariage : "A-t-on jamais compté sur un traité dicté par la volupté sans liberté ?"

16. Peggy Seeger - Reclaim the night (1979)

Né en 1977 en Angleterre dans le cadre du Mouvement de Libération des Femmes, Reclaim the Night est un mouvement de marche de nuit des femmes réclamant la liberté de se mouvoir en sécurité dans l’espace publique la nuit. Cet hymne écrit par Peggy Seeger, chanteuse folk américaine, est chanté dans ces rassemblements. C’est un texte bouleversant sur le viol et ses différentes formes impunies (agressions de rue, viol dans le mariage, inceste sur les enfants, exploitation des femmes) et la nécessité de le nommer : "We claim the right to answer "No !" / If without consent he stake a claim / Call it rape, for rape’s the name". Reclaim the Night est devenue une marche de nuit annuelle contre le viol et les violences sexistes, encore aujourd’hui dans de nombreux pays.

17. Francesca Solleville - Sous le marronnier du jardin (2005)

Chanteuse de la rive gauche engagée, Francesca Soleville raconte dans cette chanson trois générations de femmes réunies dans le jardin : mère et grand-mère content leur parcours de vie militant, des valeurs qu’elles ont transmis à leur fille. De la transmission entre les femmes, remises au centre de la famille, tout en poésie.

18. Aretha Franklin - Respect (1967)

Cette reprise d’Otis Redding par Aretha Franklin (25 ans à l’époque) connaît un succès immédiat. Dans la version originale, le chanteur rappelle à sa femme qu’elle lui doit le respect… puisqu’il rapporte l’argent au foyer. Aretha Franklin inverse évidemment ce point de vue traditionnel. Le tube devient un hymne féministe et politique, le "respect" exigé par la chanteuse étant associé à la libération de la femme mais aussi au combat pour les droits civiques des Noirs.

19. Vivir Quintana - Canción Sin Miedo (2020)

Écrite par l’artiste mexicaine Vivir Quintana et présentée le 8 mars 2020, la Canción Sin Miedo (Chanson sans peur), dénonce les féminicides et l’inaction du gouvernement. Dix femmes sont tuées chaque jour au Mexique, dans des conditions terribles. La chanson appelle à une prise de conscience et à une révolte, voire une vengeance, des femmes : "Nous chantons sans peur, nous demandons justice, s’ils touchent à une seule nous répondrons toutes."

20. Calypso Rose - Calypso Queen (2016)

Ambassadrice de la musique caribéenne dans le monde, Calypso Rose est la première femme proclamée Calypso Monarch en 1978, titre qui remplace celui de Calypso King. Elle a su s’imposer dans ce milieu machiste dont on interdisait l’accès aux femmes, et affirme son règne avec ce titre Calypso Queen. L’engagement féministe de la reine se traduit également par le titre No Madame sorti en 2016 qui alerte sur la condition misérable des employées de maison. Le succès de ce titre suscite un débat au Parlement trinidadien et débouche sur un salaire minimum pour les domestiques. On est toutes en admiration devant la Calypso Queen qui, à 80 ans, dégage toujours une énergie incroyable sur scène.

21. Femmouzes T. - On parle de parité (2005)

Duo de femmes franco-brésiliennes des années 2000 dont le nom Femmouzes T est un néologisme pour « femmes troubadours célèbres ». Elles nous rappellent avec cette chanson entraînante que les femmes qui travaillent n’ont pas gagné la bataille de l’égalité, chanson qui n’est d’ailleurs pas seule dans un riche répertoire féministe.

22. Colette Renard - Les Nuits d'une demoiselle (1963)

Chanson paillarde écrite pour et chantée par une femme, ce qui est suffisamment rare pour s’en réjouir et l’ajouter à la playlist !

23. Mara - Foufoune (2019)

Une bonne musique clubbing par la DJ Suisse Mara qui ose chanter "sexe" et "chatte" à l’instar des artistes américaines. On adore que Foufoune soit née après une soirée entre copines avec la productrice et DJ Petit Piment ! C’est une histoire de débrouille et d’indépendance : Mara a créé son propre label et sa maison d’édition pour sortir ce titre.

On attend le retour des soirées pour mettre ce son à plein volume ! Ou pourquoi pas à Noël avec toute la famille ?

24. Louise de Chaumont (autrice) - La Marseillaise des cotillons (1848)

Hymne féministe écrit en 1848 par Louise de Chaumont, elle oppose le "sexe battu" au "sexe barbu" dont elle dénonce les torts et les abus tout en appelant les femmes à la révolte. Les "cotillons" désignent les jupes et, par extension, les femmes.

25. Lesley Gore - You Don't Own Me (1963)

En 1963, Lesley Gore a 17 ans lorsqu’elle chante You Don’t Own Me. Elle dit : "J’ai 17 ans, c’est génial de pouvoir monter sur scène et dire aux gens que je ne leur appartiens pas". La chanson, qui revendique liberté et indépendance vis-à-vis des hommes, devient rapidement un classique féministe. Plus tard, la chanteuse s’engagera dans la défense des droits LGBTQI+.

26. Cardi B - WAP (2020)

Une chanson qui a remué la toile et fait danser TikTok, il s’agit de WAP (pour Wet Ass Pussy) de Cardi B feat Megan Thee Stallion. La chanson associée au clip est une ode au désir féminin et à la débauche. Deux artistes féminines noires dans une union sororale se réapproprient leur sexualité imposée et leur plaisir. Une façon puissante de jouer avec les codes de cette scène artistique où persiste le cliché de la "bitch" en reprenant hyperboles et punchlines virulentes. Mais ce qui nous plaît le plus, ce sont les réactions offusquées des conservateurs américains !

27. Princess Nokia - Tomboy (2017)

Ce titre est une ode au féminisme, à l’acceptation de soi et de son corps, à nos "petits nichons" et notre "ventre grassouillet", dans un clip où on suit une bande de filles qui imposent leur style décomplexé haut et fort dans l’espace public, tout comme Princess Nokia a imposé son style génial dans le rap US ! Un clip et un titre forts qui font vraiment du bien à l’univers du rap américain et sa représentation de la femme, et qui met une grosse ambiance en soirée !

28. Juliette - Rimes féminines (1996)

Une chanson femmage à une liste non exhaustive de femmes exceptionnelles qui ont marqué l’histoire, de la littérature à la science en passant par l’engagement politique, par la chanteuse Juliette Noureddine. Elle exprime par des jolies rimes son admiration pour ces modèles inspirantes et son désir de "s’incarner dans ces divergences, ces beautés, ces intelligences".

29. TLC - No Scrubs (1999)

Contrairement à ce que certaines d’entre nous croyaient, "No, I don’t want no scrub" ne signifie pas un refus des gommages mais un gros stop mis aux "scrubs", ces machos qui ne sont pas bons à grand chose !

30. Michèle Arnaud - Ne Vous Mariez Pas Les Filles (1964)

Nous sommes dans les années 60 et Michèle Arnaud tourne en ridicule les hommes dans le quotidien d’un couple marié. Vous rêviez de mariage ? Vous allez vite déchanter avec cette chanson. Elle exhorte ainsi les femmes à fuir ce quotidien et jouir de leur liberté de toutes les façons possibles. Par exemple, "changez d’amant quatre fois par mois" et se "payer des beaux p’tits gars" !

31. Destiny’s Child - Survivor (2001)

Écrite par Beyoncé alors que le groupe Destiny’s Child souffrait de tensions internes et du départ de plusieurs membres, la chanson Survivor est encore aujourd’hui considérée comme un hymne de résilience et d’empouvoirement. Beyoncé a déclaré à propos de la chanson : "Pour moi, ça représentait tout ce que la survie signifie pour les femmes, et à quel point il est difficile de rester unies, quand certaines personnes font tout pour vous faire tomber."

Voilà, on a fait le tour de nos chansons féministes préférées ! On espère vous avoir fait (re)découvrir des paroles mythiques et on espère surtout que cette playlist vous donnera envie de chanter votre engagement haut et fort !

Nous remercions encore Nos Lèvres Révoltées pour cette super sélection, et pour encore plus de sons, n’hésitez pas à jeter un oeil à notre Top 10 des chansons pop féministes 2009 – 2020 !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK