Revenir au site

Le street art & le féminisme

par Caroline Mounié

· Pop culture

Ce dimanche 14 juillet, jour de fête nationale, j’ai célébré la sororité en participant à Paris à la visite Street art & Féminisme de Feminists in the City.

Quelques jours plus tôt j’avais assisté à la table ronde organisée par les fondatrices sur l’art féministe durant laquelle intervenaient quatre street artistes : Mars L, Carole B., Vic Oh et Marquise. J’avais hâte de voir leurs œuvres dans la rue et de constater par moi-même leurs efforts pour se ré-approprier l’espace publique en tant que femmes.

La visite de Feminists in the City fait preuve de beaucoup de pédagogie et s’adapte à tous les profils, que l’on soit féministe confirmé·e, en recherche d’information ou néophyte en la matière. C’est pourquoi Julie commence par évoquer la pluralité de féminismes qui se retrouve dans le combat contre le patriarcat et propose à chacun·e de parler de sa propre vision du féminisme. Les deux mots qui ressortent de cette discussion sont égalité et intersectionnalité.

Après cette introduction nous entamons la visite par la célèbre Miss.Tic qui pose ses pochoirs sur les murs de Paris depuis plus de trente ans. Ses figures féminines, la plupart du temps jeunes et correspondant aux idéaux de beauté contemporains, critiquent l’objectification du corps des femmes tout en leur associant des phrases célébrant leur indépendance et leur liberté sexuelle (mais pas seulement).

Je ne préfère pas dévoiler les autres artistes, pour vous laisser le plaisir de les découvrir au gré de votre balade à la Butte-aux-cailles, mais chacun·e touche à des notions importantes, liées à l’actualité, comme les violences conjugales, l’homophobie, ou la ré-appropriation du corps des femmes. Ces artistes, hommes et femmes, ont tou·te·s comme point commun la volonté de diffuser un message de tolérance fort par leurs œuvres.

Le street art étant un médium éphémère, le quartier de la Butte-aux-Cailles, si riche en œuvres féministes, mérite que l’on y retourne pour observer l’évolution des murs ou l’arrivée des nouveaux artistes, et ce d’autant plus après avoir suivi la visite de Feminists in the City qui nous en donne les clés de compréhension et aiguise notre regard!

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK