Revenir au site

Top 6 des hommes (pro)-féministes

Par Constance Mousseaux, rédactrice Feminists in the City

· Recommandations féministes

La place des hommes dans le mouvement féministe est controversée.

Tantôt perçus comme les premiers artisans des inégalités de genres qui jouent en leur faveur, tantôt perçus comme des victimes de la société patriarcale dont ils ne sont que le fruit, quelle position devraient-ils adopter, et quel rôle pouvons-nous leur confier ?

Il est souvent admis que les hommes peuvent constituer de précieux alliés dans la lutte pour l’égalité, lorsqu’ils s’affranchissent de la masculinité toxique, et des stéréotypes rattachés à chaque genre. En Norvège, ce phénomène a un nom : les hommes féministes sont surnommés les Myke Menn, littéralement « les hommes doux ». Ce sont des hommes qui ont compris et accepté que leur comportement social ne remettait pas en cause leur masculinité, et peuvent donc, par exemple, s’occuper du foyer. En repensant leur façon de vivre, ils deviennent des soutiens du mouvement féministe.

Sans prendre les devants du combat, ils sont dès lors des relais et parfois même des acteurs de ce changement, par leur parole et leurs actes. C'est par exemple le but de la campagne HeForShe, à l'initiative de l'ONU et impulsée par Emma Watson en 2014, dont le but est d'impliquer les hommes dans ce combat féministe qui concerne toute la société.